Cadres de concertation

Les cadres communaux de concertation de la sécurité alimentaire et nutritionnelle CCC/SAN

 

Bien qu’on note une prise de conscience ces dernières années, la Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle (SAN) au Bénin, a longtemps souffert de l’absence d’un cadre institutionnel et d’une politique favorable.

Ainsi, la dispersion des actions d’appui est notoire. Malgré la multiplicité des interventions sur le terrain, les problèmes de sécurité alimentaire et nutritionnelles demeurent préoccupants et parfois très urgentes.

Pour apporter sa contribution à la mobilisation et à l’éveil de conscience collective dans le domaine de la sécurité alimentaire et nutritionnelle à la base, la Plateforme Béninoise pour la Sécurité Alimentaire (PBSA1), a appuyé la mise en place de cadres de concertation sur la SAN (CCCSAN) dans neuf (09) Communes du Bénin.

Créés depuis 2010, ces CCCSAN ont bénéficié de plusieurs appuis de la part de la PBSA puis développé plusieurs expériences en matière de mobilisation des acteurs locaux et d’influence des décideurs au profit de la SAN. Ces acquis ont fait l’objet de la présente capitalisation d’expériences.

Un processus en six (06) étapes principales a permis de mettre en place et d’accompagner les CCCSAN dans les différentes Communes : (1) processus d’identification de l’action, (2) préparation de la mise en place des CCSAN, (3) formalisation et mises en place des CCCASN, (4) fonctionnement de cadre de concertation, (5) renforcement des capacités du CCSAN, (6) appui à la mise en œuvre des PTA2 .

Sur le plan organisationnel, un dispositif simplifié a été mis en place. Ce dispositif est composé de tous les acteurs intervenant dans la sécurité alimentaire et nutritionnelle sans exception aucune.

L’analyse des résultats permet de conclure que :

 Les  cadres se sont  révélés efficaces et très utiles pour venir à bout de certains problèmes spécifiques contre  lesquels les initiatives individuelles des membres étaient restées impuissantes

 les bases de données ont facilité aux acteurs, l’organisation des données,