Plateforme Béninoise pour la Sécurité Alimentaire
Influence des politiques publiques, plaidoyer et promotion des chaînes de Valeur Ajoutée pour la Nutrition et la Sécurité Alimentaire
PLAIDOYER POUR LA LOI D’ORIENTATION AGRICOLE ET DE SECURITE ALIMENTAIRE ET NUTRITIONNELLE

PLAIDOYER POUR LA LOI D’ORIENTATION AGRICOLE ET DE SECURITE ALIMENTAIRE ET NUTRITIONNELLE

12/04/2018Par admin

Depuis 2013, la PBSA a initié le plaidoyer pour la Loi d’Orientation Agricole, de Sécurité Alimentaire et de Nutrition (LOASAN).Ce plaidoyer a fait son petit bonhomme de chemin. Au cours de l’année 2017, la PBSA a organiser la réunion d’amendement du document d’avant projet de la LOASAN, volet sécurité alimentaire et nutrition et a rencontré le Ministre de l’agriculture, de l’Élevage et de la Pêche au cours d’une audience.

 

  • Réunion d’amendement du document de la LOASAN

Dans le cadre du processus du plaidoyer pour l’élaboration et l’adoption de la Loi d’Orientation Agricole, de Sécurité Alimentaire et de Nutrition (LOASAN), il a été organisé le Mardi 21 novembre 2017 dans la salle de réunion de la Maison d’Accueil Sainte Anouarite (MASA), à Abomey-Calavi, la réunion d’amendement du document de l’avant projet de la Loi d’Orientation Agricole et de Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle au Bénin (LOASAN). Organisée par le Secrétariat Permanent de la PBSA, cette réunion fait suite au large consultation et concertation des acteurs de la Sécurité Alimentaire et de Nutrition au niveau national et à la validation du document issu de ladite concertation qui a eu lieu à l’hôtel Azalai le 18 décembre 2015 sous l’égide du consortium CAN, ONASA et PBSA. La réunion d’amendement de la LOASAN a eu pour objectif d’amender le document de  l’avant-projet de la LOASAN et de réfléchir sur les perspectives de son adoption. En présence des membres du comité de coordination du plaidoyer pour la LOASAN, les experts juristes ont présenté le contenu du document de l’avant projet de la LAOSAN. Les participants ont fait leur observation en mettant l’accent sur le fait que le document doit suffisamment prendre en compte les aspects nutrition et sécurité alimentaires.

A terme de la réunion, une feuille de route a été adoptée pour faciliter le reste du processus de l’amendement.

 

Tableau IV: Feuille de route pour l’amendement du document d’avant projet de la LOASAN

Désignation Date
1 Elaboration des propositions de contenu dans le domaine de la SAN 05/12/2017
2 Envoi aux experts juristes 06/12/2017
3 Présentation du rapport de la réunion sous forme de compte rendu au SP/CAN et au Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche 15/12/2017
4 Réunion technique de relecture du document de l’avant-projet de la LOASAN 20/12/2017
5 Transfert officiel du document au SP/CAN 27/12/2017
6 Cérémonie officielle de remise de document de l’avant-projet de la LOASAN au Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche 15/01/2018

 

  • L’audience avec le Ministre de l’Agriculture de l’Elévage et de la Pêche

Dans le cadre du plaidoyer pour la LOASAN, la Plate-forme Béninoise pour la Sécurité Alimentaire (PBSA) a été reçu en audience le vendredi 22 décembre 2017 par le Ministre de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche. Lors de cette audience, La délégation (PBSA et SP/CAN) ont parlé du document de l’avant projet de la LOASAN (Loi d’Orientation Agricole, de Sécurité Alimentaire et de Nutrition) finalisé par l’expert juriste et de son amendement par les acteurs de la SAN lors d’un atelier tenu à Cotonou. Nous vous avons précisé au Ministre que notre objectif est de voir cette LOASAN satisfaire aux objectifs de la Nutrition et de la Sécurité Alimentaire et que pour cela la PBSA et le CAN peuvent apporter leur forte contribution par un engagement officiel. Le Ministre a écouté nos doléances avec beaucoup d’attention et a pris l’engagement de peser de tout son poids au niveau du gouvernement pour faire aboutir ce plaidoyer et faire évoluer très rapidement le processus d’adoption de la LOASAN. A travers ses conseils et les orientations qu’il a donné, Monsieur le Ministre a demandé que nous n’attendions pas  que les événements arrivent comme nous le souhaitons mais que nous devons décider de vouloir ce qui arrive en continuant le plaidoyer, d’une part, auprès d’autres Ministères comme ceux du Plan, de la Santé, de la Justice et de l’Economie et des Finances et d’autres part, auprès des  élus du peuples. Cette rencontre nous a offert une motivation supplémentaire de poursuivre ce plaidoyer.

Articles liés

Top